#RaspberryPI : mes premières impressions

Bonjour à tous,

Depuis quelques jours, je suis l’heureux propriétaire d’une Raspberry PI toute fraiche… J’ai pu, un peu, m’amuser avec. Voici mes premières impressions…

Tout d’abord niveau qualité du matériel : bah ça a l’air tout bon ! Elle a pas encore cramé :p

Ce qui va autour

Ma petite appréhension se situait au niveau de son alimentation, en effet, j’ai lu ici et là que ça pouvait parfois être capricieux selon la source utilisée… Pour éviter tout problème, j’ai pris un Hub USB alimenté (D-Link DUB-H7/B) qui était listé parmi le matériel testé et approuvé… Et c’est OK ! En plus il est beau xD

Pareil pour la carte SD, même si parfois j’ai des soucis de lecture/écriture avec… Mais je me demande si c’est pas lié à l’utilisation d’un clavier car ça n’arrive que lorsque ce dernier est branché !?

J’ai également testé un dongle WiFi (dont la référence m’échappe) mais qui a été totalement reconnu par la Raspbian de base et qui fonctionne très bien (faut juste s’accrocher pour configurer ça en ligne de commande)

A noter que, vu le peu de puissance disponible sur les ports USB, je passe par le HUB alimenté par tranquillité d’esprit.

Je lui ai aussi imprimé son petit boitier qui lui sied à ravir, par contre le trou pour la prise microUSB est pas assez large, ce qui rend le connecteur un peu trop vagabond à mon gout (mais un coup de lime et ça sera réglé)

La Raspi en elle même

Parlons maintenant de la carte en elle même. Un nano ordinateur aussi petit et cheap est forcément limité, qu’on se le dise.
Premier exemple : le port Ethernet (absent sur le modèle B rev. 1) est en fait un faux port Ethernet, dans le sens où il est géré en USB2. Même si c’est pas trop gênant à l’usage, ça implique trois petits soucis :

  • C’est autant de bande passante et d’énergie perdue pour les autres périph USB
  • La bande passante Ethernet est forcément limitée (exit le 1Gbps)
  • Certains trucs sont simplement impossibles, comme par exemple le Wake On Lan qui m’aurait pourtant bien intéressé, ou l’auto alimentation par POE (Power over Ethernet).

Même si, il faut l’avouer, avec ses petits 4W absorbés en fonctionnement, elle peut très bien resté allumée en permanence… Mais ça manque.

Coté processeur, je vais pas vous sortir la liste des caractéristiques, mais de base il est pas trop mal. Il peut être overclocké, mais c’est un truc que j’ai jamais trop aimé faire. Surtout qu’il chauffe quand même un peu à sa fréquence d’origine (heatsink recommandés)

Coté connectique, elle est pas trop mal lotie, et sa sortie HDMI est, en tout cas chez moi, bien gérée. Par contre si vous n’avez pas de télé où connecter la raspi, il ne vous reste plus qu’a acheter un adaptateur HDMI > DVI à 5€ pour le brancher sur un écran d’ordi, j’ai testé et ça fonctionne bien.
Quoi qu’il en soit, oubliez le VGA sauf si vous avez du pognon à jeter – dans ce cas n’hésitez pas à me contacter, on pourra s’arranger 😉

Je n’ai pas testé la sortie RCA, et j’ai pas vraiment envie pour être franc, HDMI rulez !

La sortie audio jack est basique, elle fonctionne bien mais je me souviens que sur XBMC, il a fallu l’activer avant (sinon le son passait uniquement sur l’HDMI)

Ce que j’en ai fait (pour l’instant)

Aaaaaaaah ! On y arrive.

Donc pour l’instant, pas trop d’originalité à vrai dire… J’ai acheté quelques cartes MicroSD de sorte à pouvoir avoir des fonctions différentes sur chacune, je switch selon les besoins.

Le système Raspbian de base est très bien, j’ai déjà l’habitude de Debian donc je  ne m’y perd pas trop. Évidemment l’utilisation sur carte SD est relativement lente, et coté fiabilité je doute que ça dure longtemps, mais c’est pas sa faute…
Donc sur une carte SD, j’ai installé un système Raspbian basique avec quelques ajouts (Node.js et tout ce qui va avec) pour tester, principalement…
C’est assez réactif pour un si petit matos, ça fait plaisir

Évidemment, comme je pense la grande majorité des possesseurs de Raspi, je l’ai transformée en  Lecteur multimédia avec XBMC… Ben c’est assez marrant et ça fonctionne très bien ! Parfois un peu poussif, mais hier j’ai regardé une vidéo full HD 1080p sans soucis ! En plus, selon la TV utilisée, sa télécommande peut piloter XBMC via le câble HDMI… Juste parfait.
Bien sur, il y a quelques défauts (que je tente de régler), comme par exemple l’impossibilité d’éteindre la raspi simplement… Comme je le disais plus haut, 4 watt c’est pas énorme, mais j’aime pas l’idée de faire tourner un appareil pour rien.

Ce que j’en ai pas (encore) fait

Bizarrement, je n’ai pas encore joué avec ses GPIO, ni tenté de brancher une arduino dessus… Le potentiel serait pourtant énorme et j’ai plein d’idées (Jarvis like xD)
Un autre truc que j’aimerai tester, c’est l’utiliser comme client/Serveur BotQueue pour ma Prusa i1.5 (et pourquoi pas pour d’autres imprimantes 3D)

photos à venir ^^

 

Publié dans Raspi Tagués avec : ,