Miroir « magique » – partie 1

Salut à tous !

Ca fait un moment que j’ai rien bricolé, mais bon voila, j’ai fini un projet de miroir dit « magique ».
Rien d’ésotérique là dedans, juste un miroir (en fait une vitre sans tain)  derrière laquelle se trouve un écran LCD qui affiche des infos.

Lorsque l’écran est éteint, on ne voit rien (a par notre tronche), mais lorsque l’écran est allumé on distingue assez clairement ce qui est affiché derrière le miroir. Ca fait son petit effet et ça permet d’avoir quelques infos affichées sous les yeux.

Le tout sera géré par une Raspberry Pi qui sera embarquée dans le cadre.

 

Récapitulatif du matériel nécessaire :

  • Un cadre photo (genre ce modèle) assez profond (au moins 2cm entre la vitre et la plaque arrière)
  • Un film sans tain autocollant de la bonne taille (ou en rouleau)
  • Une Raspberry Pi (peu importe la version – j’avais une 1 modèle B qui traînait)
  • Un bloc d’alimentation double (220 -> 12v / 5v 2,5A – genre celui là)
  • Un cable Micro USB pas trop long
  • Un cable HDMI pas trop long non plus (20 ou 25cm)
  • Si nécessaire, un dongle Wifi USB compatible avec une Raspi
  • De petites chutes de bois (section 2x2cm c’est pas mal)
  • De la peinture en bombe (ou pas)
  • Des outils basiques

Pour cette première partie, on va se concentrer sur la partie mécanique/électronique, la partie 2 sera axée sur la partie logicielle, qui est très fortement inspirée de ce projet là. Donc si vous pouvez pas attendre, n’hésitez à aller jeter un oeil là bas :p

Mais commençons par le commencement… la pièce maîtresse de ce bricolage, à savoir l’écran LCD.

Sauvagisation d’un vieux  PC portable

Mon assistante en train d'opérer une opération a core ouvert.

J’avais cette idée de bricolage depuis un moment déjà, jusqu’au jour ou j’ai enfin trouvé le temps de récupérer une dalle LCD d’un vieil ordinateur portable. J’ai pas de photo de la bête, avant. Par contre j’ai une photo de mon assistante de choc qui m’a aidé à tout désosser.

La dalle LCD récupérée « LP154W01 (A1) ». C’est important à noter car une dalle toute seule ne sert pas à grand chose. Il nous faut toute l’électronique afin de pouvoir la gérer.

Et pour ça, rien de mieux de baybay avec une recherche sur le N° de modèle.

Veillez à choir une carte avec tout les éléments nécessaires (genre la carte d’alimentation de l’éventuel tube CCFL – l’ancêtre de l’éclairage LED pour les écrans LCD)

Ah oui, et si vous prenez un modèle en chine, dites-vous bien qu’il faudra attendre quelques semaines avant qu’il arrive.

la dalle et son électroniqueIl vous faudra aussi une alimentation 12V/2A pour ce modèle précis (ça peut varier, vérifiez !)

Une fois toutes les cartes reçues, un branchement rapide pour voir si tout est OK et relâcher un peu le stress inhérents aux produits chinois…

Le miroir

Pour le miroir, j’avais deux possibilités :

  • Faire un cadre moi même, découper une vitre moi même.. Bref, tout faire moi même aux dimensions souhaitées.
  • Acheter un miroir tout fait

A l’origine, je voulais tout faire moi même, jusqu’à ce que je tombe sur un cadre photo parfaitement adapté chez Leroy Merlin du coin. Bonne profondeur (il en faut vu tout ce qui va y avoir dedans), simple, sobre… Au final très peu de modifications à prévoir. Et pour ce prix… Allez hop !

Les modifs du cadre photo

Pas grand chose, j’ai juste peint le panneau arrière et le cadre intercalaire en noir pour minimiser les reflets. J’ai aussi découpé et peint quelques petits morceaux de bois qui me serviront de support pour la dalle LCD plus tard.

imag2407 imag2408

Par précaution, j’ai aussi fixé à l’aide de 3 boulons ⌀ 4mm l’accroche murale situées à l’arrière. Sachant que le poids de l’ensemble serait assez conséquent.

Assemblage

Reste plus qu’a assembler le tout ! Ca à été la partie la plus longue, car au final l’espace disponible est faible et les cables nombreux… (l’alimentation de l’électronique, la nappe et la carte CCFL du LCD, le cable USB pour la Raspberry, le cable HDMI… ça fait du monde)

imag2409

Là, il n’y a encore rien…

imag2410

Là on voit mieux le bordel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oui, c'est flou

J’ai du bricoler une petite carte pour l’alimentation de tout ça, que je n’ai malheureusement pas pris en photo, mais qui consiste en une simple perfboard sur laquelle j’ai soudé un connecteur USB femelle et ou j’ai branché les 3 fils du bloc d’alimentation (attention, la couleur des fils ne correspondent pas forcément… usage du multimètre fortement recommandé)

Voici le résultat une fois que tout est rentré dans le cadre. A ce stade je n’ai pas encore placé le film sans tain sur la vitre, donc on voit clairement l’intérieur.

imag2411J’ai essayé de faire en sorte que les fils, cartes et surtout les LED présentes ici et là ne se voient pas, quitte à utiliser du scotch d’électricien noir (le scotch, pas l’électricien) pour les masquer.

Une fois le film sans tain posé (on distingue légèrement le boot linux sous le reflet) :

imag2413

Sans lumière, c’est plus flagrant :

imag2414

Et une fois posé sur un mur, c’est assez sympa (a part le gros fil noir qui pend) :

imag2418

Il reste encore a ranger la petite carte qui possède les boutons de contrôle de l’écran (on/off et les boutons pour le menu OSD) qui, pour l’instant, pendouille derrière le cadre (donc on les voit pas, mais c’est quand même pas joli)

C’est la fin de cette première partie !

Mais je mets quand même un aperçu du résultat final 🙂

img_20161101_163112

A bientôt pour la partie logicielle !

 

 

Publié dans divers, innocuous, Raspi
2 commentaires sur “Miroir « magique » – partie 1
  1. David dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet excellent partage que je vais m’empresser de faire aussi je pense.
    Hâte d’avoir la partie software maintenant.

    Bonne journée.